Les symptômes connus des infections urinaires chez l’homme

infections urinaires

Les infections urinaires sont beaucoup moins fréquentes chez les hommes. Les deux principales causes sont les infections sexuellement transmissibles chez les jeunes hommes, et les dysfonctionnements anatomiques de la prostate après l’âge de 50 ans. Les symptômes sont les mêmes, mais le traitement est différent.

Symptômes des infections urinaires chez l’homme

Les symptômes des infections urinaires chez l’homme vont d’asymptomatiques à graves. Au départ, on observe une sensation de brûlure lors de la miction, une agitation lors de la miction, un besoin involontaire d’aller aux toilettes et une douleur dans le bas-ventre. Les urines peuvent être troubles, rouges ou roses, ce qui est normal dans ce cas car elles contiennent du sang. Les infections de la prostate et des reins peuvent provoquer de la fièvre, des frissons et des douleurs dorsales. Ceci est associé à un risque d’incontinence urinaire, de culpabilité de la prostate, de propagation de l’infection aux testicules ou d’infection systémique. Les infections des voies urinaires doivent donc être traitées immédiatement. En général, les infections des voies urinaires sont diagnostiquées par un examen médical. Les tests de laboratoire recherchent les critères d’une infection grave. La prostatite peut être confirmée par des tests appropriés. Vous pouvez obtenir davantage d’infos sur le site femannose.com. Les infections des voies urinaires sont confirmées par un test urinaire rapide avant un examen de laboratoire plus approfondi, notamment une culture d’urine. Cet examen doit être suivi d’examens cliniques et échographiques.

L’hématurie se produit-elle chez les hommes atteints d’infections urinaires ?

Les infections des voies urinaires ne provoquent pas toujours la présence de sang dans les urines. Chez les hommes atteints d’autres maladies, le sang peut être un signe de cystite. En effet, d’autres pathologies peuvent provoquer une hématurie, comme les calculs rénaux. Cependant, une urine très rouge ne signifie pas qu’il y a beaucoup de sang dans l’urine. Le sang est en fait un pigment fort. Quelques gouttes peuvent rendre toute l’urine rouge. Chez les hommes, les infections des voies urinaires sont causées par des bactéries. Les bactéries sont causées par une modification anatomique appelée hyperplasie prostatique, qui empêche le bon fonctionnement des voies urinaires. Il n’y a donc aucune preuve que le stress joue un rôle dans le développement de la cystite chez les hommes. Il a été démontré que le stress diminue le système immunitaire de l’organisme et affaiblit sa capacité à se défendre contre les bactéries. Vous devez donc en informer votre médecin lors d’un contrôle pour qu’il prenne les mesures recommandées.

Comment diagnostiquer le type d’IVU ?

L’infection se produit lorsque des bactéries nuisibles vivent dans les voies urinaires. Les infections surviennent souvent lorsque nos propres bactéries se retrouvent dans des endroits où elles n’ont pas leur place. La plus courante de ces bactéries est E. coli, qui vit normalement dans l’intestin. Parfois, cependant, d’autres bactéries peuvent également provoquer des infections urinaires. Les plus courantes sont les infections des voies urinaires et de la vessie, appelées « infections des voies urinaires inférieures ». Les infections peuvent également s’étendre aux voies urinaires supérieures (voies urinaires et reins). C’est ce qu’on appelle une infection des voies urinaires supérieures. Les symptômes sont plus graves, avec des douleurs dorsales, des nausées et de la fièvre (symptome cystite homme). La fièvre peut également être le signe que des bactéries se déplacent dans la prostate. Si l’hypertrophie de l’endomètre n’est pas traitée, elle peut affecter les reins et se propager dans l’organisme par le biais de la circulation sanguine. Il s’agit d’une infection des voies urinaires qui nécessite un traitement intensif. Donc, si vous soupçonnez une infection de la vessie, rendez-vous à l’hôpital où vous recevrez un diagnostic et un traitement appropriés. Ne perdez pas de temps et prenez vite rendez-vous chez votre médecin traitant pour guérir rapidement.

Comment une infection urinaire peut-elle se développer sans traitement ?

Les risques liés aux infections urinaires sont nombreux. Si elle n’est pas traitée, une infection des voies urinaires inférieures peut se transformer en une infection des voies urinaires supérieures, qui affecte les reins. Une infection urinaire chez l’homme peut devenir septique avec un risque de choc septique (nécessitant des soins intensifs). Les infections peuvent également entraîner des abcès rénaux et la destruction des reins. Plus le patient est vulnérable, plus ces infections sont graves. Le dernier risque est l’insuffisance rénale terminale, qui peut être traitée par dialyse ou transplantation rénale. Les complications spécifiques de la prostatite comprennent l’incontinence urinaire aiguë et la propagation de l’infection aux testicules. Dans le cas de la pyélonéphrite aiguë et de la prostatite aiguë, les antibiotiques sont généralement administrés pendant deux à trois semaines. La thérapie antibiotique doit être basée sur les résultats de l’antibiothérapie. La fièvre, l’altération de l’état général et les complications nécessitent une hospitalisation et une surveillance médicale intensive. Souvent, un double traitement antibiotique est prescrit, consistant en des injections intraveineuses pendant quelques jours, suivies d’un passage aux comprimés. Le rétablissement ne prend pas beaucoup de temps si vous suivez à la lettre le traitement prescrit.

Comment se passe l’examen d’un électromyogramme ?
Peau et visage : quels produits pour le bien des deux ?