Est-ce une bonne idée de rembourser son crédit avant la fin de l’échéance ?

Il est possible que votre niveau de vie évolue favorablement au fil des années ou que vous ayez hérité d’une grosse somme. Si vous avez un emprunt en cours, vous pouvez être tenté de le rembourser avant qu’il n’arrive à échéance. Mais avant de prendre une telle décision, il est important de s’assurer si le fait de rembourser crédit échéance est avantageux pour vous ou non.

Remboursement total ou partiel ?

Vous avez gagné au loto ou votre oncle d’Amérique vous a légué toute sa fortune ? Félicitations ! Et par crainte de dilapider cette grosse somme, vous envisagez de rembourser votre emprunt. Vous devez savoir qu’il est possible de rembourser crédit échéance, qu’il s’agisse d’un prêt immobilier, à la consommation, personnel, etc. De plus, vous avez le choix entre un remboursement partiel et un remboursement total. Dans le premier cas, les mensualités qui suivent vont être recalculées et peuvent être abaissées. Mais il est encore possible de réduire la durée de remboursement, voire même d’abaisser les mensualités tout en réduisant le nombre d’échéances.

Dans le second cas, il est indispensable de connaître le montant du capital restant dû avant d’envisager un remboursement total par anticipation. Et pour cela, vous pouvez demander un décompte à l’organisme prêteur ou consulter directement le tableau d’amortissement de votre emprunt. Lorsque le remboursement est effectué, votre dette auprès de la banque est alors éteinte de manière définitive.

Dans quel cas le remboursement avant échéance est intéressant ?

Il est important de noter que les frais de remboursement anticipé d’un prêt immobilier sont plafonnés au montant le plus faible entre 3 % du capital restant dû et 6 mois d’intérêts au taux moyen du crédit du capital remboursé. Il est donc indispensable que la somme que vous proposez de rembourser soit assez importante afin que les gains que vous obtenez soient plus importants que ces frais. Si c’est le cas, vous pouvez avancer dans votre idée de rembourser crédit échéance. Dans le cas contraire, il vaut mieux renoncer et placer votre argent autre part afin de le faire fructifier. De toute façon, le remboursement anticipé est avantageux dès que le taux d’intérêt du crédit est supérieur au taux de l’inflation.

Les critères à tenir compte pour un remboursement anticipé

Il convient de souligner que l’organisme prêteur ne peut réclamer une pénalité pour remboursement anticipé si le crédit à la consommation en question a été contracté avant le 1er mai 2011. Mais si la somme remboursée par anticipation dépasse le montant de 10 000 € sur 12 mois glissants, le prêteur peut exiger une indemnité si cela a été précisé dans le contrat de prêt. Cette indemnité ne peut dépasser 0,5 % du montant du crédit si l’échéance du crédit arrive dans moins d’un an. Cependant, si cette échéance est supérieure à un an, cette indemnité ne peut excéder 1 %.

Il existe donc certains critères à tenir compte pour rembourser crédit échéance. Il s’agit du taux d’intérêt de l’emprunt et de sa durée, du taux de l’inflation et du montant de l’indemnité de remboursement. D’ailleurs, il est possible de ne pas payer frais de remboursement anticipé dans les cas suivants : l’emprunt a été souscrit avant le 1er mai 2011, le montant remboursé ou le capital restant dû est inférieur à 10 000 €, vous avez obtenu une exonération de ces frais lors de la souscription du crédit,  s’il s’agit d’un crédit renouvelable (revolving) ou si le crédit dispose d’une autorisation de découvert.

Comment profiter du taux bas des crédits immobiliers ?
Qui peut bénéficier du prêt à taux zéro (PTZ) ?